Qu'est-ce que le management de l'innovation ?

Innovation

Recevez la newsletter

Compte-tenu des contraintes du marché, de la pression sur les prix et de l’ouverture internationale, les entreprises se doivent de présenter des nouveautés régulièrement, cette recherche constante d’innovation devient une contrainte essentielle pour rester compétitif. Or, pour être menés efficacement, les projets innovants ont besoin d’être structurés, ils s’organisent comme toute autre fonction de l’entreprise, à l’aide de méthodes et de processus cadrés. Que recouvre concrètement le management de l’innovation ?

 

Le management de l'innovation : définition et enjeux

 

Avant de se demander comment manager l’innovation, intéressons-nous à sa définition. Celle-ci peut être définie comme la mise en application d’une idée nouvelle suite à des recherches, une phase intervenant entre la R&D et l’application industrielle. Ce qui caractérise une innovation c’est sa nouveauté par rapport à l’existant sur le marché. L’innovation peut concerner un produit, un service ou encore un processus de fabrication inconnus, ou utilisant une technologie nouvelle. L’objectif concret de ces innovations pour les entreprises est d’obtenir un avantage compétitif en répondant ou en devançant un besoin des consommateurs.

La recherche pérenne de compétitivité s’inscrit dans une politique permanente de management de l’innovation. Lorsqu’une entreprise élabore sa stratégie d’innovation, celle-ci identifie l’organisation cible à mettre en place afin de répondre aux objectifs stratégiques fixés. Le management de l’innovation est la mise en œuvre des techniques et des processus permettant l’émergence des projets innovants. Il se conçoit comme une politique de gestion dynamique impliquant un questionnement concernant le développement de l’innovation, son financement, sa commercialisation, et le business model à adopter.

Face à un marché en évolution constante, la recherche permanente d’innovation est bien souvent une question de survie, d’autant plus pour des entreprises technologiques. Or, la gestion de ces projets gagne à être parfaitement pensée, structurée et gérée. Ainsi, le management de l’innovation, comme celui des hommes, est un élément clé de la gestion d’une entreprise

Manager efficacement ses projets innovants permettra à l’organisation de capitaliser durablement sur les idées, de les partager et de communiquer efficacement sur celles-ci, développant ainsi une aptitude de plus en plus forte à innover afin de réduire le time-to-market. A terme, c’est l’assurance d’un meilleur positionnement concurrentiel et d’une image dynamique auprès des clients, mais aussi des collaborateurs, ce qui produit un cercle vertueux en terme de marque employeur et d‘expérience client.

Des techniques et des outils de gestion ont été développés pour aider les entreprises à structurer leurs processus d‘innovation.

 

telecharger-guide-entreprises-innovantes

 

Les piliers du management de l'innovation

 

La culture d’entreprise 

L’innovation découle du travail de nombreuses compétences mises en commun, c’est la conjonction de la créativité d’une équipe, et non d’un seul individu, qui crée les conditions d’émergence des innovations. Pour stimuler la naissance d’une culture de l’innovation, il est nécessaire d’encourager les initiatives créatives en stimulant l’engagement de tout l’écosystème de l’entreprise. La direction des ressources humaines pourra mettre en place des techniques de mobilisation autour de l’innovation auprès des collaborateurs. Chaque secteur d’activité, chaque fonction de l’entreprise a son rôle à jouer. Les responsables d’activités doivent avoir conscience du savoir-faire de leurs équipes et de la nécessité d’investir dans les outils et la formation des salariés.

Dans l’optique de mobiliser l’ensemble de l’entreprise autour des questions d’innovation, des techniques pratiques ont été identifiées et développées. Il s’agit de mettre en œuvre une véritable démarche participative autour d’ateliers concrets de partage d’idées innovantes. Nous pouvons citer en exemple : l’open-innovation fondée sur le partage et la collaboration, le brainstorming ou challenge storming, ou encore le Design Thinking s'appuyant sur un processus de co-créativité impliquant des feedbacks de l'utilisateur final

L’idée forte est de développer de nouveaux produits en tenant compte des processus et des services, et d’abolir les frontières entre les différentes fonctions de l’entreprise.

L'écoute du marché

L’utilisateur final est le client, il est celui à qui il faut vendre. Si l’entreprise déploie tous ces efforts, c’est bien pour répondre ou devancer un besoin client. Encore faut-il l’écouter et étudier les tendances du marché. En matière d’innovation, il est essentiel de miser sur une veille technologique active afin de se tenir au courant des tendances de pointe, se confronter aux pratiques d’autres pays et ainsi orienter les projets. Le Design Thinking, ou les questionnaires clients peuvent également être d’excellentes bases de réflexion pour créer des innovations à partir de problèmes rencontrés par ses clients.

Le financement de l’innovation

Manager un projet nécessite de mobiliser des hommes, des outils, des techniques mais aussi des ressources financières. Or, le financement de l’innovation peut grever très lourdement le budget de jeunes entreprises innovantes, ou de petites start-ups

En France le gouvernement a pris des mesures actives pour favoriser l’innovation technologique, notamment des PME, grâce à des mesures financièrement incitatives. Nous pouvons citer le statut de jeune entreprise innovante (JEI), le crédit impôt recherche (CIR), le crédit impôt innovation (CII), ainsi que des aides spécifiques aux start-up, PME et ETI innovantes dans la mise en œuvre de la protection de leur propriété intellectuelle.

Compte-tenu de la durée de vie de plus en plus courte des solutions techniques et des produits innovants sur le marché, la gestion des projets innovants se réfléchit désormais à court ou moyen terme, de manière agile et évolutive. Il est primordial de savoir gérer l’allocation de ses ressources et de son budget entre plusieurs projets innovants. La plupart des industries ont ainsi augmenté leurs cadences de développements avec souvent plusieurs projets en parallèle. La maîtrise des processus garantissant un bon contrôle des coûts d’innovation.

 

Ce qu’il est nécessaire de retenir, c’est que le management de l’innovation ne se limite pas à la technique. Il repose sur un modèle de management des hommes et des ressources techniques et financières faisant la part belle à la créativité et à la collaboration. L’écosystème de l’entreprise doit être pensé pour innover, de l’engagement collaborateur à l’implication des clients et fournisseurs.

 

telecharger-guide-entreprises-innovantes

REJOIGNEZ LA DISCUSSION

NOS DERNIERS ARTICLES

Qu'est-ce que le Crédit d'Impôt Innovation ?

Le Crédit d'Impôt Innovation (CII) a été mis en place en 2013 pour aider les entreprises à financer leurs projets innovants. Toutes les entreprises peuvent-elles en bénéficier ? Comment en faire la demande ? Voici tout c...

Lire la suite

Qu'est-ce que le management de l'innovation ?

Compte-tenu des contraintes du marché, de la pression sur les prix et de l’ouverture internationale, les entreprises se doivent de présenter des nouveautés régulièrement, cette recherche constante d’innovation devient un...

Lire la suite

CIR : pourquoi devriez-vous recruter un jeune docteur ?

Lorsqu'on cherche à embaucher du personnel hautement qualifié, la question se pose : doit-on privilégier un ingénieur ou un jeune docteur ? Sur le plan fiscal, la réponse à cette question est sans appel. Recruter un jeun...

Lire la suite